Samedi 2 août 6 02 /08 /Août 17:20


Le terres cuites disponibles à la Galerie. Expédition possible 06 66 82 52 07
Par Gérard et Christophe
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 2 août 6 02 /08 /Août 17:11



Les bronzes de Nathalie disponibles à la Galerie Schleich -Riqueau à Roussillon en Provence

Par Gérard et Christophe - Publié dans : nathalie, alain et manu...
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 9 juillet 3 09 /07 /Juil 14:04


06.66.82.52.07

Place de la Mairie - Roussillon en Provence 84220

 mail: gerard@contactoffice.net

Exposition permanente du 1er mars au 11 novembre 2008 à l'Atelier-Galerie du Lubéron, place de la Mairie à Roussillon (Vaucluse)

 HORAIRES D'ETE: ouvert 7/7 de 10h à 13h et de 15h30 à 20h...

 

 Le village de Roussillon en Provence compte aujourd’hui plus de 11 lieux d’exposition d’art.  8 galeries et artistes se sont associés pour valoriser un parcours de l’art dans le village.

C’est donc une cinquantaine d’artistes qui sont représentés à Roussillon dont la dominante artistique ne cesse de s’affirmer.Roussillon, village des ocres redevient le village de l’art et conforte son image dans la vallée du Lubéron.

  

'De la poudre qui vit' (Texte de Jean Lacouture)

On ne s’étonne pas de voir les grands sculpteurs s’établir et œuvrer à Carrare, où la matière impose en quelque sorte une forme de création.

Plus libre aura été la démarche de Gérard Schleich qui, de son Luxembourg natal, aurait bien pu choisir de s’établir, en faisant la matière même de son art, dans les glaises ou les craies dont tant d’autres ont fait la substance de leur génie, de Barbizon aux Flandres ou à la Toscane.

Il a préféré les ocres de Roussillon, pour notre joie d’indigènes ou de familier du pays d’entre Ventoux et Luberon qui semble un piège à peintres.

Mais alors que tant d’autres ont tenté de traduire ou de refléter notre univers rutilant, lui s’en est emparé, à la fois matière et esprit, pour l’ensorceler. Dès lors qu’il n’est d’art que combat avec la nature, il importe de la transcrire ou la dompter. Ou de faire de ce moyen, une fin…

Gérard Schleich, qu’il se confronte avec l’ocre en solitaire, ou qu’il le traite « à quatre mains » avec son ami Christophe Riqueau, sait ne pas se laisser asservir par cette matière dangereuse où se mêlent le sable et le sang, le rire et les larmes.

Que deviendra cet art loin de cette arène où il semble s’être exalté ?

Après tout, celui d’Antonio Tapiès, le seul maître auquel il consente à se référer, n’est pas ligoté au sol Catalan. Tout de même, on est curieux de voir ce que sera devenue cette féerie ocre, transplantée au cœur de l’océan Indien, ou sur la pointe de l’Himalaya à laquelle rêve notre maître des terres rouges.

En attendant que notre ocre le ride, entre ses mains, dans son regard, à la poudre d’or et à l’ivoire, soyons heureux que la terre qu’il fait chanter soit la nôtre.

 Jean Lacouture          journaliste, historien et écrivain





Texte de Djé - Gérard Schleich

 Son inspiration trouve sa source dans la culture euro méditerranéenne et prend racine dans la tradition rupestre et l’art primitif pour offrir une harmonie de matières naturelles, de formes et de signes tantôt inspirés de l’orient, tantôt du continent africain, parfois totalement abstraits. Il défend à sa façon la mixité et la pluralité culturelle.  Il mêle sans pudeur, ocres, terres, sables, tissus et objets du quotidien,  mariant ainsi les textures et les couleurs. Il  construit des reliefs et donne corps à la matière.

 

Le travail de Gérard Schleich porte essentiellement sur la valorisation des pigments naturels dans l’art abstrait, notamment par l’utilisation des ocres de la région de Roussillon, petit village provençal au cœur du Luberon. L’ocre, abandonné au début du 20ème siècle, fut la base de chef-d’œuvres rupestres qui remontent à la haute Egypte en passant par la Rome antique. Créateur du présent, Gérard rend hommage aux matériaux nobles et à ce riche passé culturel du pourtour méditerranéen.

 L’artiste crée de l’art abstrait, brut, libéré de toute doctrine. Ce qui l’anime est un principe d’arrangements et d’improvisations qui découlent de rencontres de personnes, de lieux ou de matières naturelles inspirées par le melting-pot des cultures qui nous entoure.

Le peintre avec des pinceaux, ses doigts ou des objets qu’il s’est fabriqué, crée intentionnellement ou non des images réalistes ou insaisissables. C’un une invitation au voyage dans le temps, où chaleur et apaisement sont les qualificatifs les plus appropriés aux œuvres de l’artiste.

 

L’artiste par ses idées et son travail souhaite participer à  la protection de l’environnement et la mixité culturelle.

 

The work of Gerard Schleich primarily concerns the valorization of the natural pigments in the abstract art, in particular by the use of ochres of the area of Roussillon, small village of Provence in the middle of Luberon. Ochre, abandoned at the beginning of the 20th century, was the base of chief-D' rupestral works which go up in high Egypt while passing by ancient Rome. Creator of the present, Gerard pays homage to noble materials and this cultural last rich person of the Mediterranean circumference. The artist creates abstract art, gross, released from any doctrines. What animates it is a principle of arrangements and improvisations which rise from meetings of people, of places or of natural matters inspired by the melting-pot of the cultures which surrounds us. The painter with brushes, his fingers or objects which it manufactured, creates intentionally or not realistic or imperceptible images. It an invitation with the voyage in time, when heat and appeasing are the qualifiers most appropriate to works of the artist. The artist by his ideas and his work wishes to take part in the environmental protection and cultural co-education.

Par Gérard et Christophe
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Lundi 7 juillet 1 07 /07 /Juil 16:15

Vous avez peux-être constaté que depuis une semaine nous rencontrons des soucis avec notre site internet.
Veuillez nous en excuser. Il s'agit d'un problème d'hébergement chez lycos.
Malgrés nos demandes et insistances, ce problème continue.
Nous vous informerons par mail dès que le site sera à nouveau opérationnel.
Vous pourrez alors naviguer et vous promener d'une toile à l'autre et voir mes et nos dernières toiles....


à bientôt sur notre site ou sur la place de Roussillon le vin est au frais et le soleil au rendez-vous

Gérard et Christophe
Par Gérard et Christophe - Publié dans : au fil des jours
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Lundi 7 juillet 1 07 /07 /Juil 15:47
Le podcast est en 2 parties Ci dessous la première partie
       
Et si dessous la seconde partie
Par Gérard et Christophe - Publié dans : au fil des jours
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 3 juillet 4 03 /07 /Juil 15:55
Une fois n'est pas coutume, plutôt que de regarder Michel Drucker sur la 2 le dimanche après-midi, nous vous suggérons de brancher votre radio sur EUROPE 1 le dimanche 06 juillet de 15 à 16 heures.
Christophe et moi serons en direct sur les ondes pour une émission intitulée:"OSER LE FAIRE" .
Présentation: Pascale Lafitte-Certa.
Le thème de l'émission est sur le changement de vie...

Nous vous donnons rendez-vous dimanche prochain sur Europe 1 et, dès que vous en avez le temps, rejoignez-nous à Roussillon.        Gérard et Christophe

Si vous n'avez pas l'occasion de les écouter ce dimanche, connectez vous quelques jours plus tard sur ce blog afin de réecouter l'émission....à bientôt
Par Gérard et Christophe - Publié dans : au fil des jours
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 25 juin 3 25 /06 /Juin 15:48


Vous n'êtes pas sans savoir que Gérard et Christophe travaillent ensemble et, dernièrement ils viennent de créer un nouvel univers.
Le thème principal est :"LE GRAIN DE FOLIE".
Inspiré d'un texte deGérard, nous vous diffusons aujourd'hui un avant gout, les autres étant en ligne sur le site...

à bientôt  


les autres créations sont sur : www.dje.fr

Par Gérard et Christophe
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 23 juin 1 23 /06 /Juin 17:52
Ce fut notre coup de coeur lorque nous avons commencé à visiter les maisons autour de Roussillon.

Celle ci correspondait  à notre idéal de vie : grande nous permettant de recevoir nos amis, dans la campagne avec un grand terrain pour faire un beau jardin et respirer le grand air, avec de vieilles pierres pour se rappeler nos racines et surtout construire un projet de vie deux.

Et bien c'est fait,  nous avons signé le compromis de la maison de saint pantaléon: quelques détails restent à régler : echange de droit de passage, échange de parcelles de terrain mais le plus important vient de tomber ce soir : nous avons obtenu notre prêt !!

Changer de vie fait réver beaucoup de monde, mais rarement les banquiers !

merci à tous ceux qui ont suivi notre aventure .

La signature définitive est prévue pour début octobre et nous devrions y mettre nos premiers meubles à compter du 15 octobre.

C'est une maison des années 1850 toue en pierres avec un joli terrain de 3000 m2 largement assez pour faire pousser nos tomates !!







Par Gérard et Christophe
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mardi 10 juin 2 10 /06 /Juin 13:44
Bonjour Monsieur Gérard Schleich,
 
Je suis venue visiter votre galerie hier après-midi sous la pluie!!!
J'avais un foulard de couleur café sur la tête, nous étions deux femmes, mais il est probable qu'avec le nombre de personne qui s'arrête vous n'ayez pas fait attention!
Bref, j'ai été fascinée par vos oeuvres! Cette magie, ces couleurs, cette féerie c'est Grandiose! J'ai beaucoup apprécié l'oeuvre qui se trouve chez votre confrère: celle ou on dirait une femme papillon a l'entrée!
Merci pour ce que vous faites! en rentrant chez moi je me suis dit qu'avec tout ce que j'ai vu dans la journée c'est votre travail qui m'a le plus emporté! Merci pour toute la lumière qui reflète votre travail!
Merci pour ce doux accueil que vous nous avez réservé! Je suis désolée de ne pas avoir conversé avec vous au moment ou vous étiez prédisposé ! Car je n'était pas toute seule!
Je reviens sur Roussillon Vendredi! Peut-être pourriez vous m'en dire d'avantage sur les techniques, les émotions et votre façon de travailler et d'inventer vos oeuvres! je suis passionnée par les personnes qui réalisent leur rêves! Mais surtout qui traduisent leurs émotions par ce qu'ils savent faire!!!et c'est ce que j'ai ressentit chez vous ! dans votre regard et dans vos peintures!
J'espère que vous serez là! Bien à vous!

Jessie
Par Gérard et Christophe - Publié dans : au fil des jours
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 1 juin 7 01 /06 /Juin 18:59

Parce qu'il y a des rêves d'enfant que l'on n'oublie pas, les oeuvres de cet artiste belge né à la fin des années 60 sont une invitation à voyager dans les Temps.
Ses tableaux sont autant de témoins et passerelles entre hier et aujourd'hui.
Gérard Schleich empreinte à la tradition rupestre, puise au sein de l'art primitif jonglant ainsi entre les matériaux oubliés (telles les ocres de roussillon) et matières organiques prélevées au fil de ses évasions.
Ce véritable arrangeur du quotidien nous offre dans ses toiles l'essence de ses rencontres, des lieux où il séjourne, résumant ainsi son identité d'euro méditerranéen.
L'impulsion du mouvement très présente ainsi que la calligraphie, sublime la fusion entre récupération et création, le tout anoblit à la feuille d'or.
L'alchimie faite, l'union entre histoire et matière s'accomplit.
Par sa démarche Gérard Schleich nous suggère une autre lecture ou une autre écoute de l'art comtemporain.

Sabrina
Par Gérard et Christophe - Publié dans : ils parle d'eux...
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>

Recherche

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus